16/09/2011

Devenir Entrepreneur Social

Capture d’écran 2011-09-16 à 10.15.14.png

Un grand merci à tous ceux qui nous ont rejoint hier soir à la Muse pour découvrir les activités des coworkers.

Parmi les ateliers, softweb vous proposait une présentation de l'entrepreneuriat social - ou comme développer une activité dont l'objectif soit de créer un impact social ou environnemental positif - et ouvrait une discussion avec les participants sur des idées ou innovations pour aider une association à augmenter son impact et à améliorer son fonctionnement interne.

Capture d’écran 2011-09-16 à 10.16.22.png

 

 

 

14/09/2011

Une idée pour mieux gérer votre blog

Je ne sais pas si cela vous arrive, mais j'accumule parfois une liste d'idées de publications: des articles que je voudrais écrire, des liens intéressants que je voudrais partager, ou encore des "réponses" que je veux faire à des camarades bloggueurs. Récemment, j'ai mis en place un système qui me permet de mieux gérer ses publications: l'utilisation d'un agenda de publication.

Je vous soumets ici la méthode, qui peut vous permettre de gérer votre blog, ou vos publications sur les médias sociaux, et à titre d'exemple la manière dont je l'utilise.

1. Identifier les thèmes qui vous intéressent, et les médias sur lesquels vous voulez communiquer

Me concernant, j'ai deux thèmes personnels (économie verte et égalité hommes-femmes) pour lesquels j'ai créé des blogs. De plus, j'ai une page professionnelle sur laquelle je publie régulièrement des informations sur mes activités pro + des articles d'intérêt sur des thèmes proches

2. Décidez de votre rythme de publication sur chacun de ces médias, en fonction de votre souhait, mais également de ce qui est possible pour vous

Par rapport au type d'articles que j'écris, j'estime à 1h le temps nécessaire pour faire une publication. Par rapport à mes autres activités, je peux donc me permettre en moyenne deux articles par semaine et une publication sur ma page professionnelle

3. Prenez un calendrier, qui contienne idéalement les évènements qui sont importants pour vous.

Par exemple: un évènement organisé par votre société, un évènement genevois sur lequel vous voudriez communiquer, etc.

4. Placez les articles qui vous intéressent sur le mois à venir, et les thèmes sur les 3 mois

Par exemple: vous allez avoir droit entre aujourd'hui et demain à un article sur l'entrepreneuriat social (car je participerais à la nuit des bains ce jeudi 15 à la Muse, avec un atelier sur l'entrepreneuriat social), et je vous parlerai d'ici à la fin du mois de la responsabilité sociale des organisations, etc.

Ok, cela ne résoudra peut-être pas tout vos soucis, mais cela vous empêchera de manquer une publication qui vous tenait à coeur

Alors, prêts à essayer??

 

19/07/2010

Quel rôle pour les papas dans l'éducation des enfants?

Selon un sondage réalisé par l’institut TNS Sofres sur la place des pères dans l’éducation de leurs enfants en 2010, plus de 90 % de Français pensent que les tâches auprès des enfants reviennent aussi bien au père qu’à la mère, que ce soit les tâches d'hygiène ou que l'on parle du rôle éducatif. Ainsi, les français se montrent progressistes et n'estiment plus indispensable de respecter la répartition traditionnelle des rôles.

Il est cependant frappant de constater qu'une grande part des hommes français (et notamment les hommes âgés) jugent qu’il est plus difficile d’être père aujourd’hui qu’il y a trente ans, tandis que les femmes considèrent que la difficulté du rôle est resté inchangé. Est-ce à dire que les hommes en s'impliquant plus dans l'éducation des enfants se rendent compte de la difficulté de la tâche?

Toutefois, il existe encore un écart important entre la théorie et la pratique puis si plus des deux tiers des Français jugent que hommes et femmes doivent partager leurs rôles, dans la réalité, ce sont les femmes qui assurent la majeure part des tâches d’éducation.

A quand la même étude en Suisse??

PS: si vous avez envie de voir les résultats complets: http://www.tns-sofres.com/points-de-vue/8054A08E699D43D38...

26/06/2010

La parité en question: enjeu de la nouvelle constitution

La semaine prochaine, l'assemblée de la constituante se positionnera sur le brûlant sujet de la parité.

Parmi les détracteurs, il y a ceux qui défendent les femmes et considère que c'est une injure à leurs compétences. Il y a aussi ceux qui ne souhaitent tout simplement pas voir plus de femmes au parlement. En ce qui me concerne, la parité qui m'a peut-être semblé à l'époque comme une mesure autoritaire m'apparaît de plus en plus clairement comme une mesure indispensable pour amener la société à une égalité de faits.

Que les femmes aient le droit de s'engager en politique (comme elles ont le droit de mener carrière ou de souhaiter se consacrer à l'éducation de leurs enfants) est une évolution significative de nos sociétés. Mais la résistance des habitudes est plus insidieuse. Il reste traditionnel que l'éducation des enfants, et surtout le temps nécessaire pour les éduquer soit par défaut assigné aux femmes. Ainsi, lorsqu'on propose à une femme de s'engager en politique, la réponse majoritaire est: "pourquoi pas", mais il faut que je vois si c'est compatible avec une charge de famille - ce tandis que la question identique posée à un homme n'induira pas toujours le même questionnement sur la compatibilité avec son rôle de parent.

De plus, je suis intimement persuadée que le fameux débat sur la compétence des femmes (pourquoi les pousser à s'investir si elles ont moins de compétences qu'un homme) vient en grande partie d'une vision stéréotypée des manières de développer des compétences. Les femmes ont parfois des parcours plus atypiques (interruptions de carrière, enfants...) qui peuvent limiter leur progression, mais leur parcours n'en est pas moins - et peut-être même plus - difficile que celui d'un homme. Etre mère de famille et mère active, de nos jours, c'est acquérir des compétences multiples, de la gestion du temps à la diplomatie en passant par la comptabilité, l'organisation d'évènements...

Enfin, comme je l'évoquais dans un article précédent, le but de la parité n'est pas de promouvoir l'"ambition" des femmes au détriment des hommes. Il est une méthode forte pour s'assurer que l'agenda politique se préoccupe des besoins réels des femmes dans la société.

Alors j'espère sincèrement que la constituante saura donner une réponse novatrice et progressiste à la question de la parité en politique.

 

03/05/2010

Et alors, tu fais quoi dans la vie ?

A chaque dîner de famille, j’ai généralement droit à la question traditionnelle : « et alors, tu fais quoi dans la vie ? » Me vient alors un doute existentielle récurrent : c’est vrai, çà, qu’est-ce que je fais dans la vie ??

Les gens ont généralement une vision normée de ce que doit être un travail et de la place que ce travail doit prendre dans notre vie. On identifie souvent nos connaissances par rapport à leur activité professionnelle : lui, il est informaticien, elle secrétaire.

Mais alors qu’en est-il des personnes qui changent d’activité professionnelle au cours de leur vie ? Il devient de plus en plus fréquent que par choix ou parfois par obligation, on se réoriente. A ce moment là, le « label » que vos amis vous avaient attribué ne fonctionne plus, et cela peut être perturbant.

Est-ce qu’au final, on ne devrait pas s’intéresser aux gens pour ce qu’ils sont, et non pour ce qu’ils font?