03/05/2010

Et alors, tu fais quoi dans la vie ?

A chaque dîner de famille, j’ai généralement droit à la question traditionnelle : « et alors, tu fais quoi dans la vie ? » Me vient alors un doute existentielle récurrent : c’est vrai, çà, qu’est-ce que je fais dans la vie ??

Les gens ont généralement une vision normée de ce que doit être un travail et de la place que ce travail doit prendre dans notre vie. On identifie souvent nos connaissances par rapport à leur activité professionnelle : lui, il est informaticien, elle secrétaire.

Mais alors qu’en est-il des personnes qui changent d’activité professionnelle au cours de leur vie ? Il devient de plus en plus fréquent que par choix ou parfois par obligation, on se réoriente. A ce moment là, le « label » que vos amis vous avaient attribué ne fonctionne plus, et cela peut être perturbant.

Est-ce qu’au final, on ne devrait pas s’intéresser aux gens pour ce qu’ils sont, et non pour ce qu’ils font?

Commentaires

Au risque d'être malcompris, enfanter, n'est pas un métier? Reste à trouver le moyen de valoriser la "fabrication". Une solution: transformer le coût en valeur. Bonne journée, chère momentrepreneuse (et momblogueuse)

Écrit par : JF Mabut | 03/05/2010

Enfanter est une activité (un premier temps complet), créer une entreprise en est une autre, faire de la politique une troisième... Cela peut devenir complexe de s'y retrouver au final ! ;)
Amitiés,
Aurore

Écrit par : Aurore Bui | 03/05/2010

si vos amis ont besoin de savoir ce que vous faîtes pour vous comprendre ou vous juger en fonction...une seule solution...changez-en

Écrit par : lyonnais du 69 | 03/05/2010

Lorsqu'on me demande quelle profession j'exerce je réponds suivant les cas croque-mort ou taupier.
Après, généralement on ne n'importune plus avec ce genre de question.

Écrit par : Hypolithe | 03/05/2010

J'evite moi aussi de me lancer dans des explications longues. La derniere fois que j'ai essaye il y a quelques annees d'expliquer que j'étais responsable informatique dans une societe de transports de containers, ma tante m'a regarde d'un air vague, puis m'a dit "donc, tu es assistante dans une societe de croisières???" j'ai repondu oui, pour le coup... ;)

Écrit par : Aurore Bui | 03/05/2010

ne dites pas à ma mère que j'anime un blog, elle me croit pianiste dans un bordel

Écrit par : c'est gai là! | 03/05/2010

La question est en effet gênante mais non dépourvue d'intérêt pour qui veut élargir son cercle relationnel. C'est d'ailleurs pour cette raison que les français ont été les premiers - peut-être même les seuls - à glorifier ou a enjoliver leur profession par pure coquetterie. Un ancien nettoyeur est ainsi devenu un technicien de surface, un vendeur un commercial......alors le ou la prochain(e) personne qui vous pose la question, dites-lui simplement que vous êtes dans la finance, même si ce n'est qu'à la fin du mois que vous oeuvrez dans ce domaine.....en manquant de liquidité pour boucler vos paiements :-)

Écrit par : lappal | 03/05/2010

Vous êtes une jeune maman, quel bonheur, prenez votre temps, profitez de cette vie, de votre enfant, donnez lui le maximum, le reste n'importe peu !
J'ai 55 ans cette année, je me rappel de mon enfance, à une autre époque, presque sans voiture, quand elle passaient on s'émerveillait, il y avait moins de bruits, moins de stresse, plus de mamans assise sur les bancs des parcs à surveiller leurs bambins, faites comme si rien n'avait changé, prenez le rythme que toute mère doit s'imposer !

Écrit par : Sabourjian | 03/05/2010

Bonjour Sabourjian,
Contrairement à vous, je ne pense pas qu'il existe de règle absolue sur le "rythme que toute mère doit s'imposer". Etre maman change effectivement votre rythme, et c'est un équilibre à créer entre le rythme de votre enfant, que l'on ressend assez facilement en fonction de ses humeurs et de ses désirs, et son rythme personnel. Certaines personnes ont une faculté plus ou moins grande à se reposer, ou à être stimulée intellectuellement, ou autre. En ce qui me concerne, et pour avoir fait plusieurs tests différents dans ce domaine, je sais qu'il m'est impossible de cesser d'avoir des projets sociaux. Sans cet élan, je ne suis pas heureuse, et ne peux pas me consacrer au mieux à mon enfant.

Et pardon si je vous interroge également, mais si même si vous êtes papa, il ne vous est sans doute pas possible de comprendre à quel point cet équilibre est difficile à créer et pourquoi il est essentiel pour les mamans/les femmes, de se réaliser personnellement. Le temps est une chose, mais il faut être heureux dans ses choix pour donner le maximum à son enfant. Soyez heureux, et votre enfant le sera...

En ce qui me concerne, j'aime parfois à m'asseoir dans l'herbe avec mon enfant, mais cela signifie aussi pour moi passer quelques fois des heures en soirée (une fois mon enfant couché) à travailler sur des projets qui feront une meilleure vie à mon enfant.

En tous cas, ce sont mes convictions.
Au plaisir de vous lire,

Aurore Bui

Écrit par : Aurore Bui | 03/05/2010

Je suis d'accord qu'une maman doit se sentir heureuse et épanouie pour pouvoir transmettre son énergie positive à son entourage et en particulier à son ou ses enfants. J'ai quand même des réserves sur le travail à temps complet des mamans, surtout lorsque les enfants sont encore assez petits. Ma mère a toujours travaillé à plein temps (il faut dire qu'au Maroc, il n'y avait pas la possibilité de diminuer le temps de travail dans le domaine de l'enseignement, c'était il y a pas mal de temps) et en était pas très heureux que des femmes étrangères s'occupent de nous. Nous étions absolument heureux pendant les vacances scolaires, car elle était là toute la journée rien que pour nous. Je sais que les enfants sont très égoïstes et demandent une présence continue de leur mère! Pendant toute mon enfance, j'étais malheureuse que ma mère travaille.

C'est peut-être pour cette raison que j'ai décidé d'arrêter de travailler pendant quelques années, au risque d'être gravement pénalisée plus tard. C'est un choix que je ne regrette pas du tout et que j'assume. On verra bien plus tard.

Vous comprendrez que j'ai beaucoup de peine à imaginer comment une maman arrive à jongler entre sa vie de famille en tant que mère et épouse, entre son travaille à 100%, et une vie sociale assez riche! Je dis chapeau à ces femmes car moi, je n'y arriverai tout simplement pas, connaissant mes compétences et mes capacités!

Bonne soirée à vous

Écrit par : zakia | 03/05/2010

Sur ce point, je vous retrouve zakia. Je pense qu'il est difficile, presque impossible de travailler à 100% et d'être une maman qui prend du temps de qualité avec ces enfants. C'est aussi pour cela que j'essaie de trouver/de créer de nouveaux postes, à responsabilité et de qualité, mais à temps partiel ou au moins flexible... Je mettrai d'ailleurs un article très prochainement à ce sujet !!!!!!!
Aurore

Écrit par : Aurore Bui | 03/05/2010

Les commentaires sont fermés.